Théorie du complot, désinformation, propagande, manipulation de l’opinion par les médias, détournement de suffrages électoraux ou bien plutôt “Guerre Totale du mensonge” théorisée depuis l’antiquité chinoise en 512 avant notre ère, par Sun Tsu (L’art de la guerre), le débat tel qu’on le connaît ne date pas d’hier… La véritable nouveauté réside dans le foudroyant développement des réseaux sociaux affectant d’un coefficient exponentiel la propagation en temps réel de l’information dans le cyberespace, véritablement ramené au rang de “Village Planétaire”.

Ces Fake News, qui peuvent émaner d’une ou plusieurs entités à des niveaux institutionnels différents (personne isolée, média, gouvernement…), visent à désinformer, souvent dans un objectif précis : déstabilisation d’un gouvernement, recherche d’avantages financiers, trucage d’élections. Ce phénomène a pris une ampleur encore inédite ces dernières années, en particulier avec l’avènement des réseaux sociaux, qui permettent d’échanger des informations très rapidement à une très grande masse de personnes sans vérification et régulation de ces dites informations. Elles peuvent prendre diverses formes celle de textes à l’état brut mais aussi de façon plus insidieuse de citations voire de photos ou de courtes séquences filmées, dénaturées ou décontextualisées.

Les questions scientifiques soulevées par ce problème des Fake News touchent finalement tous les domaines de recherche : la communication, le droit, la psychologie, la sociologie, l’informatique… La conférence internationale vise à rassembler des chercheurs d’horizon différents, unis par un même thème de recherche, mais par des problématiques scientifiques différentes qui amènent des avancées différentes dans la connaissance et le traitement de ce phénomène.

Organisateurs

Laboratoires


Laboratoire Biens, Normes, Contrats

Laboratoire Culture et Communication

Laboratoire Informatique d’Avignon